Les Enfants de l'Apocalypse

Les Enfants de l'Apocalypse

NAP - La fin du monde

 

 

 Avec tout ce qui se passe autour de nous
Beaucoup se posent des questions
Les prophéties se réalisent
La fin, c´est l´explication
Un jour apparaîtra non loin du Moyen-Orient
Celui que l´on appelle déjà l´Ante-Christ
Dégèle le charlatan
Il parlera au nom d´un prétendant qu´il est le Messie
Il sera entendu et par certains peuple sera suivi
Même s´il représente le mal beaucoup ne le verront pas
Car sur ceux qui lutteront contre lui le malheur s´abattra
Parmi les signes, il n´y aura plus beaucoup de vrais croyants
Les enfants insulteront, fraperont leurs parents
On considérera le mal, mal comme le bien
Le bien comme le mal, le mal pour la fin


Refrain
Oh Humains
C´est la conscience de l´humanité qui vous parle
Avez-vous oublié que ce n´est pas le temps qui passe
Mais plutôt vous qui le traversez?
Oh Humains
Pour la dernière fois
Avez-vous oublié que la fin du monde est proche?


C´est alors qu´un peuple barbare déferlera sur la Terre
Piétinant, tuant, laissant des souvenirs amers
Après avoir fait leurs carnages Dieu les détruira
Les derniers gens du Bien seront autour du prophète Aïssa
Qui auparavant aura déjà démasqué l´imposteur
Tout ces événements nous avertiront, ce sera l´heure
Alors coulera, tombera une pluie diluvienne n´épargnant rien
Les gens attendront que le terme vienne
Pleine, la Terre enfantera ses derniers fruits
Un millier de croyances
Se nourriront d´une seule femelle de chameau
Puis au dernier moment
Où amour et partage se mêlent
Comme Jésus, ses apôtres dans la Sainte Scène
A ce moment-là, Dieu lâchera un vent bénéfique
Pour ces croyants, ce sera une mort magnifique


Refrain
Oh Humains
Souvenez-vous des peuples qui vous ont précédés
Souvenez-vous de leurs actes et de leurs pêchés
Oh Humains
Pour la dernière fois
Souvenez-vous que la fin du monde est proche


Il ne restera sur la terre que les mécréants
Qui copuleront, s´accoupleront comme des ânes
N´acceptant pas le bien et ne reniant pas le mal
Ayant perdu les rudiments de bonté d´antan
Mais dans un endroit connu seul de Dieu
Se tient immobile celui qui a été créé pour achever, parachever
Mais dans le bas-monde régnera la débauche
L´homme rabaissait déjà ****
Convaincu, lui, qu´il n´avait pas manqué le coche
Comme dans ces jeux stupides où tu perds quand tu coches
C´est alors que le diable prendra apparence humaine
Pour lui, cette situation sera une aubaine
Car c´est le rêve qu´il avait fait après sa création
Celui de devenir un véritable objet de vénération
****
C´est la fin du monde


Refrain
Oh Humains
C´est la conscience de l´humanité qui vous parle
Avez-vous oublié que ce n´est pas le temps qui passe
Mais plutôt vous qui le traversez?
Oh Humains
Pour la dernière fois N´oubliez pas que seul Dieu est grand 

 

 

 

 

 

 

 



03/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour